1 février 2012

Comment reconnaître une urgence ?

« - Nous sommes dimanche après-midi… mon chat n'est pas bien… mais peut-être que ce n’est rien… en même temps, il respire bizarrement… puis il est drôlement affaibli … pas de véto ouvert aujourd’hui... heum je fais quoi ? Je ne vais quand même pas déranger les urgences...  »

Que faire lorsque son chat est étrange ? Bien entendu, on appelle le vétérinaire ! Oui mais voilà, par crainte de déranger, ou simplement parce qu’on ne sait pas repérer les symptômes qui doivent alerter, on est parfois trop hésitant … 

Voici une liste NON EXHAUSTIVE de quelques véritables urgences : (Dans tous les cas, au moindre doute, téléphonez à un vétérinaire ou au service d’urgence! La vie de votre compagnon est en jeu …)

-         Un état de choc
-         Une perte de connaissance
-         Des vomissements répétés, un ballonnement de l’abdomen
-         Un essoufflement inhabituel, sensation d’étouffement
-         Une toux soudaine qui prend de l’ampleur
-         Des difficultés à uriner, des urines colorées, ou hémorragiques
-         Une soudaine léthargie, un état de fatigue générale
-         Prenez la température de votre chat : supérieure à 39° (urgence relative) inférieure à 37,5° (urgence absolue)
-         Tout signe de douleur aiguë
-         Des convulsions
-         Un état ébrieux, un port penché de la tête, une trajectoire de marche circulaire (ataxie)
-         Un refus de s’alimenter qui dure plus de 24H
-         Lors d’une mise bas : au-delà de trois heures d’efforts sans résultat
-         Des signes d’anémie ou un saignement important

Tous ces symptômes sont le signe d’une affection brutale, intense et qui peut mettre en jeu la vie de votre chat ! Contactez sans tarder votre vétérinaire ou son service de garde !

Dans tous les cas, un comportement inhabituel chez votre chat doit vous alerter !


 Piqûre de rappelQuelques règles à toujours respecter :

-    Jamais d’automédication avec son animal : les médicaments pour humains  sont (pour certains) toxiques ! Un simple paracétamol peut intoxiquer gravement votre chat

-    Ne jamais laisser de produits détergents à portée de l’animal, surtout si une bouteille peut se renverser sur son pelage : systématiquement, votre chat se léchera 
-    Notez sur un papier le nom de toutes vos plantes (en latin) et conservez-le! En cas de besoin, déterminer la nature de la plante qui est à l'origine de l'intoxication de votre chat lui sauvera certainement la vie

-    Ne jamais laisser une fenêtre ouverte en votre absence si vous habitez en hauteur : contrairement à ce que l’on pense, un chat ne retombe pas toujours sur ses pattes, et quand bien même, lors d’un chute de plusieurs étages, le chat se brise les pattes !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Donnez moi votre avis :)